Accès abonnés

   

Créer un compte

                           
                           

Recherche

Les moteurs de recherche simple et avancée
sont accessibles aux utilisateurs connectés
Vie de l'entreprise

28.10.2003 Management et organisation

Les nouvelles exigences en matière de transparence sur la rémunération des dirigeants en Europe

Les récents scandales financiers des entreprises ABB, Enron, Vodafone, Worldcomm ont été associés à divers abus sur la rémunération des dirigeants. En réponse à ces scandales, les années 2001 et 2002 ont été particulièrement prolifiques pour la multiplication des codes de gouvernance (ensemble de principes, de standards et de bonnes pratiques sur la gouvernance interne des entreprises), qui favorisent des efforts en matière d'équité et de transparence sur la rémunération des dirigeants. Il y a encore quelques années, seule la Suède imposait de publier la rémunération individuelle accordée au président du conseil d'administration et au directeur général. Depuis, la Grande-Bretagne et plus récemment la France, l'Allemagne et les Pays-Bas demandent des exigences aussi marquées en la matière.

L'article propose un panorama des recommandations spécifiques en matières de " bonnes conduites " en Europe, visant à concilier les intérêts des dirigeants avec la sauvegarde des actionnaires.

Auteur : ID réf. de l'article : 109016


Sources
Revue Gestion 2000 n° 5, 10/2003, p. 13-28
Mots clés
TRANSPARENCE, REMUNERATION, DIRIGEANT, EUROPE, RECOMMANDATION, STOCK-OPTIONS, CONSEIL D'ADMINISTRATION, ACTIONNAIRE, CODE DE GOUVERNANCE
Pays : EUROPE