Accès abonnés

   

Créer un compte

                           
                           

Recherche

Les moteurs de recherche simple et avancée
sont accessibles aux utilisateurs connectés
Vie de l'entreprise

30.11.2016 Management et organisation

Audit interne : Franchir un nouveau cap dans l’utilisation des données

L’analyse de données peut changer la manière dont l’audit interne répond aux attentes des organisations, en conjuguant efficacité de l’audit, vision plus profonde des enjeux et amélioration du pilotage.

Dans l’enquête annuelle de PwC, "Audit interne : Franchir un nouveau cap dans l’utilisation des données", sur la profession en 2016, la grande majorité des directeurs audit interne, et plus largement des managers audit interne, ont confirmé comprendre l’importance de la donnée pour quantifier les points d’audit, améliorer la couverture du plan d’audit, et avoir une meilleure compréhension des risques. Ainsi, 40 % des fonctions audit interne ont accru leurs investissements dans l’analyse de données au cours des trois dernières années et 65 % des directeurs de l’audit interne déclarent avoir des compétences data dans leur équipe, en interne ou grâce à un prestataire.
Mais l’étude montre que, à mesure que les fonctions audit interne construisent ou font évoluer leur stratégie en matière d’utilisation des données, 6 écueils sont fréquemment rencontrés, et ne permettent pas d’en tirer les bénéfices :
- Se lancer dans un programme sans une stratégie bien définie : une stratégie documentant la vision et la feuille de route à 18 ou 24 mois est indispensable. Elle confirme que l’audit interne a un objectif et un plan d’exécution clairs, qui lui permettront de bâtir une approche solide ;
- Une démarche isolée : Lorsque la stratégie ne s’appuie pas sur les connexions existantes avec le reste de l’organisation (comme l’informatique, la conformité, les opérations), il sera plus difficile de capitaliser sur les retours d’expérience des autres acteurs de l’organisation dans ce type de démarche ;
- Sous-estimer la dimension culture de l’organisation : Prendre en compte l’influence de la culture d’entreprise sur la stratégie de mise en œuvre de l’utilisation des données est essentielle pour en obtenir l’acceptation au sein de l’équipe audit interne ;
- Tomber dans le piège de l’automatisation à tout prix : Beaucoup de fonctions se lancent dans l’utilisation de la donnée pour incorporer dans le travail terrain l’automatisation de tests. Si le travail terrain est le seul endroit où l’on déploie l’analyse de données, l’audit interne ne fait qu’automatiser ce qu’il faisait déjà, sans transformer l’approche d’audit ou la manière dont l’audit interne adresse les risques ;
- Considérer l’analyse de données comme un simple outil de plus dans les procédures d’audit : La donnée doit être utilisée dans l’ensemble du cycle d’audit et son impact doit être pris en compte dans l’ensemble de la méthodologie ;
- Isoler l’équipe analyse de données : L’équipe d’audit dans son ensemble doit avoir une appréhension suffisante des possibilités offertes par la donnée, pour pouvoir apprécier quand, comment et où appliquer ces techniques pour résoudre des problèmes.

Auteur : BIBLIOTIQUE ID réf. de l'article : 328184


Références
Audit interne : Franchir un nouveau cap dans l’utilisation des données -  Cliquer ici 
Sources
PricewaterhouseCoopers - http://www.pwc.fr/, 11/2016, 15 p.
Mots clés
AUDIT INTERNE - ANALYSE DE DONNEES - BASE DE DONNEES - AUTOMATISATION - METHODE
Pays : France.